23 septembre 2019
R écemment diplômée d’un Master Recherche « Ingénierie électrique pour le developpement durable » (Arts et Métiers ParisTech), Kaoutar AZIM démarre une thèse sur «  l’analyse haute fréquence des contraintes inter-spires des bobinages des machines électriques ».
Il s’agit d’une cotutelle entre le LSEE et l’ACE (Applied and Computational Electromagnetics) situé au Montefiore Institute de l’université de Liège. Ce travail matérialise la collaboration initiée par Guillaume Parent il y a quelques années. Le travail de Kaoutar Hazim est dirigé par G. Parent, S. Duchesne et C. Geuzaine.